Pourquoi il ne faut pas faire de Kettlebells

Kettlebell France

Il ne faut pas s’entrainer avec des Kettlebells ?

Les Kettlebells sont formidables pour ceux qui veulent se remettre en forme de manière simple et efficace. Elles sont également très bien pour ceux qui veulent compléter leur entraînement, les inclure dans leur préparation physique. Les pratiquants d’arts martiaux et sports de combat l’ont vite compris d’ailleurs.

Mais alors, pourquoi ne faut-il pas s’entraîner avec des Kettlebells ?

Je vais vous le dire après mais je vais vous expliquer d’abord comment moi je m’en sers.

Ma pratique des Kettlebells

Je ne me rappelle plus très bien quand ni où j’ai vu pour la première fois une vidéo avec une Kettlebell. Il me semble que c’était il y a 5/6 ans dans une vidéo sur la préparation d’un combattant de l’UFC.

J’ai tout de suite été intrigué et je suis donc aller chercher des infos sur ce drôle d’objet. Je suis donc sans surprise tombé sur l’ambassadeur des Kettlebells, Pavel Tsatsouline.

Un homme plus impressionnant par ses capacités que par son physique. Il n’est pas massif mais on voit bien que c’est du muscle utile. J’ai regardé ses DVD, lu ses livres (que je vous recommande).

Pavel Tsatsouline

J’étais super motivé mais impossible de se procurer des Kettlebells en France. J’ai donc commencé avec des haltères mais c’est vraiment pas pareil. On s’en rend compte quand ensuite on essaye avec une Kettlebell. Quelques années plus tard, j’ai trouvé le site de Johan Jaumain qui est un des précurseurs des Kettlebells en France. Il vendait des Kettlebells. Je lui en ai acheté deux et j’ai commencé à m’entraîner avec. J’ai passé du temps à décortiquer les mouvements de Pavel, bien comprendre la mécanique.

Le Swing reste un mouvement assez simple, les autres sont un peu plus difficiles mais rien d’insurmontable. Le site de Johan Jaumain s’appelait France Girevik. Je n’avais jamais entendu ce mot et ne savait pas ce que c’était. Je savais que les Kettlebells étaient d’origine russe mais pas beaucoup plus.

Il s’avère que c’est un sport national en Russie avec des compétitions. On appelle ça le Girevoy Sport (ou GS) et le pratiquant est appelé le Girevik. Pour en savoir plus sur les origines des Kettlebells, vous pouvez lire mon article dessus.

Pour faire très court, le Girevik a 10 minutes pour exécuter un maximum de répétitions sur un mouvement donné. C’est un sport très dur (physiquement et mentalement) qui n’est pas fait pour tout le monde.

Pour ma part, cette forme de pratique ne m’intéresse absolument pas. Elle ne correspond pas du tout à mes objectifs et les Kettlebells représentent 1/4 de mon entraînement. Je m’en sers vraiment comme complément. Je ne les utilise pas toujours de la même manière.

Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas avoir un travail complet juste avec les Kettlebells, j’aime la variété dans l’entraînement et je suis toujours en train d’expérimenter de nouvelles approches.

Souvent, j’utilise les Kettlebells pour travailler à la fois le cardio et la musculation. Je fais donc des programmes relativement courts mais très intenses. Comme dirait mon ami Christophe Carrio, c’est une forme d’entraînement très rentable. Ce qu’il veut dire par là c’est que le rapport résultat/temps passé est plus que bon ! Des résultats sans devoir passer des heures.

A côté de ça, je fais 3 séances de musculation “classique” par semaine. Je ne travaille que des mouvements complets comme le Soulevé de Terre, le Squat, le Développé Couché et le Développé Militaire. J’inclus aussi des Dips et des Tractions et plusieurs exercices de gainage.

J’essaye aussi de faire deux séances de Functional Training (Entraînement Fonctionnel mais ça sonne mieux en anglais) par semaine. C’est là que j’utilise les Ketllebells le plus souvent. Parfois, quand j’ai besoin de faire un break par rapport à la musculation, je remplace mes séances par des séances 100% Kettlebells.

Je n’ai pas beaucoup le temps de faire plus, le reste est consacré à mon entraînement en arts martiaux et sports de combat, sparring en Sanda, entraînement en Lutte, Grappling, sac de frappe et surtout je donne 25 à 30 heures de cours par semaine.

Allez, j’arrête de vous raconter ma vie.

On vous ment !

Le Girevoy Sport est très peu développé en France. Malheureusement, certaines personnes le pratiquant ont une très mauvaise mentalité.

Tout d’abord, ils ont l’impression que ce sport leur appartient, qu’ils sont les seuls en France à pouvoir en parler et que pour le pratiquer c’est avec eux ou rien. Il est bien évident qu’un sport n’appartient à personne et que chacun en parle où il veut et comme il veut.

Ensuite, ils considèrent que la pratique des Kettlebells doit se faire comme la leur, le Girevoy Sport. Surtout pas du Fitness ou comme Pavel Tsatsouline qui, selon eux, pourrit l’image des Kettlebells avec ses techniques commerciales diaboliques !!! La sortie de mon DVD gratuit les a rendu tout simplement fou. A leurs yeux, je suis même pire que Pavel et j’ai osé parlé du Girevoy Sport alors que je ne suis pas un compétiteur.

J’ai suivi une formation avec ces gens là. La technique est intéressante mais, à mon avis assez difficile pour le pratiquant lambda qui veut juste se remettre en forme ou compléter son entraînement. Le souci c’est que ce sont des extrémistes dans leur sport.

Ils ont une attitude de Hooligans. Ils n’ont aucune valeur sportive. Ils profanent des insultes débiles à tout va, ne savent pas écrire et ont la présence d’esprit d’un Zombie sans tête.

Ils veulent vous faire croire que leur formation (qui coûte assez cher) est indispensable, que vous ne pourrez rien faire de bien sans eux.

Ils ne se rendent pas compte qu’ils desservent leur sport au lieu de le promouvoir en faisant preuve d’une bonne mentalité et ouverture d’esprit.

Il ne faut donc pas faire de Kettlebells…avec eux ! Sinon les Kettlebells c’est top.

Pour apprendre le Girevoy Sport, je vous recommande une seule personne en France, Christophe Simao. C’est un vrai athlète aussi bien sur le plan physique que technique ou mental. Il est en accord avec les valeurs sportives que je partage.

Christophe Simao

 

L’argent pourrit les gens ?

Pour beaucoup de personnes, passion et argent ne font pas bon ménage. Et pourtant… Comment vivre de sa passion sans gagner d’argent ? De plus, comme on dit, tout travail mérite salaire. Je donne beaucoup de choses gratuitement. Je suis un passionné et je suis un businessman également.

Être Entrepreneur demande un certain courage. On a pas de salaire sûr à la fin du mois, quand on investit dans quelque chose, c’est toujours au risque de ne pas pouvoir se rémunérer.

Ce n’est franchement pas facile. Fabriquer des Kettlebells était un pari risqué. C’est un outil encore peu connu, pas facile à gérer sur le plan logistique : c’est lourd à expédier !

Il faut bien évidemment avancer l’argent au fabricant, payer le transport, la TVA, la Douane, le logisticien,… Énormément de frais et de temps passé.

Comme tout le monde, je veux bien gagner ma vie et je ne vois pas en quoi c’est incompatible avec le partage d’une passion, la pratique et l’amour du sport ou la qualité de mes produits. C’est plus qu’un travail à plein temps en terme d’heures de travail et il me semble normal d’attendre quelque chose en retour.

En ce qui me concerne, si quelqu’un ou un produit m’apporte quelque chose, je n’ai aucun problème à payer et je trouve ça normal. En général, les personnes qui commercialisent quelque chose ont elles-même investit beaucoup d’argent et de temps, c’est un juste retour selon moi.

Je suis attristé de constater que la valeur du sport est quasiment nul sur un plan financier. Pourquoi ? Quelle différence avec n’importe quel autre domaine ? Surtout que tous les sports ne sont pas égaux. On voit des salles de fitness hors de prix pleines à craquer. On voit des footballers, des tennisman, des basketteurs payés une fortune et ça n’empêche personne de les aduler, de payer pour aller les voir jouer, d’acheter les produits de leurs sponsors.

Pour en revenir à ceux qui m’insulte, ils m’attaquent également sur mon aspect commercial. J’ai même lu un commentaire disant “le DVD est gratuit, oui mais pas les Kettlebells !”. Non seulement je ne dois pas gagner d’argent mais en plus je dois débourser de ma poche pour équiper la France entière. Normal !

Il est vrai que ce genre de personne peut être démotivant. Par moment on se dit, à quoi bon si c’est pour se faire insulter gratuitement ?

Heureusement, à côté de ça, j’ai pleins de commentaires positifs qui encouragent à continuer. Souvent, je vois des choses que je trouve vraiment bien sur internet, j’en parle autour de moi, je partage sur Internet mais je ne pense pas toujours à laisser un commentaire pour remercier.

C’est un tort, quand je vois à quel point ça peut faire plaisir.

Et vous dans tout ça ?

J’ai besoin de vous cette fois, il me faut votre avis sur les points suivants :

  • Faut-il être un champion ou un compétiteur pour enseigner ?
  • Sport, passion et argent sont-ils incompatibles ?
  • Les Kettlebells vous intéressent-elles et si oui dans quel but ?

J’attends vos avis. Attention, tout commentaire comportant des insultes sera effacé. Du constructif svp.

Partage cet article avec tes amis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
  • J’ai passé plus de 3 ans sur la méthode LAFAY, j’ai quitté(on m’a empêché de parler) le forum de mon plein gré et je retrouve dans ton article des traits qui me font pleinement penser à celui que j’ai quitté.

    Aujourd’hui, je m’ouvre à d’autres expériences et j’en ressors grandi. La Kettlebell fera parti de ces nouvelles expériences.

    Je suis (aujourd’hui) satisfait de lire un article qui correspond à ma façon de voir les choses, j’apprécie aussi C.Carrio.

    Ah ce que j’aimerais avoir un planning hebdo comme toi…

    Bonne continuation

  • Salut!!!!
    C est étrange Greg que tu t entende avec personnes ni avec les gens de ton ancien forum et ni avec nous!
    Je pense que sa te monte à la tête… Pour quelqu un qui pratique les arts martiaux tu as beaucoup de mal
    a garder les pieds sur terre. Tu te permet de nous critiquer tu n es qu un débutant dans la discipline du monde kb!!!
    Tu as suivi qu’ un seul stage et tu ose mettre en place un DVD Free à dire que tes mouvements sont mal réalisés.
    Qui va faire le suivis des personnes lambdas qui vont télécharger ton support, qui va leurs dirent que leurs mouvements sont mal réalisés??? Toi ??
    La méthode pavel pour info est critiqué dans tout le monde même si effectivement c est lui qui l’ avait importe aux USA. Tu crache sur notre organisation, nous le savions tous que tu ne supporterais pas notre intervention sur tes méthodes dans le domaine kb. Je m arrête la, car je pense que tu va répondre. 😉

  • Bonjour Greg,
    J’ai découvert les kb avec le livre de Pavel et par la suite sur ton site. Les infos que tu proposes sont trés pertinentes. Certaines, pour ne pas dire la plupart, sont reprises par des sites sérieux.
    Pour moi les kb constituent une méthode d’entraînement qui allie à la fois le cardio et la musculation et qui de plus ne prend pas beaucoup de temps.
    Je te soutiens dans ta démarche.
    Bien à toi,
    Pierre,

  • bonjour je suis le président de l’AFGS de la Bassée, alors premierement je veux pas rentrer dans les querrelles et autres reglement de compte, le truc que je reproche juste à ton dvd de GS c’est le fait que tu ne présentes pas le GS en France. Je pense que tu aurais dû dans ton introduction présenter au moins Stephane Dauvergne et Christophe Simao qui sont les 2 gireviks en France les plus titrés, et pourquoi pas mentionner Oleh Ilika qui t’as formé en GS.
    Voilà juste mon point de vue, celui d’une personne lambda passionné de GS et des kettlebells.
    Bonne journée.

  • Bonjour Steve,

    Ravi de voir que tu peux parler comme quelqu’un de civiliser.

    Le DVD n’est pas sur le GS, il est sur l’apprentissage des mouvements de bases des Kettlebells.

    Pour info, quand j’étais venu faire ma formation avec Oleh, j’ai fait un article sur mon blog où je parlais de Stéphane et Oleh.

    Cet article est toujours sur mon site avec des liens vers ceux d’Oleh et Stéphane.

  • Et concernant Christophe Simao, il est venu m’assister dans un stage. J’ai également fait un article sur lui avec un lien vers son site.

  • Je pense que tu es qqn de passionné, qui aime partager avec d’autres ton savoir et tes compétences. Que tu gagne de l’argent avec ne me choque pas du tout. Je ne pense pas que ce soit antinomique.
    J’ai été très agréablement surpris que tu sortes ta vidéo (de bonne qualité) sur les KBs, et ce gratuitement. Au vu des tarifs plus qu’honnêtes de tes KBs, je me dis que tu ne dois pas gagner tant que ça dessus.
    Ne te laisse pas atteindre par les commentaires désobligeants et excessifs, trace ton chemin comme tu le sens.

    Pour répondre à tes questions :
    – Pour enseigner, point besoin d’être compétiteur ou champion, mais il est indispensable d’avoir une formation solide et de connaître l’exécution parfaite des mouvements. C’est valable en sport de combat, en escalade, en musculation et pour les KBs.
    – Sport, passion et argent sont compatibles, même si c’est difficile.
    – Les KBs m’intéressent dans le cadre de ma pratique de la boxe thailandaise. Mon emploi du temps pour cette année et l’année prochaine m’ont obligé à arrêter et je compte ajouter les KBs à l’entraînement Lafay et élastiques que je pratique déjà pour rester en forme et ne pas perdre en condition physique.

  • Salut Greggot.

    Je tenais à m’apporter mon soutien de simple lecteur.

    Malheureusement dans ce monde, il y a des gens qui pensent que tout leur est permis, que tout doit leur être donné gratuitement. Je pensais me mettre aux KB prochainement.

    A ton avis, je devrais commencer avec un KB de quel poids ? Je vais d’ailleurs aller matter ton DVD de ce pas.

    Merci

  • Salut Greg,

    Pour répondre à tes questions :

    – Nul n’est besoin d’être un champion ou un expert pour enseigner. Si l’on s’en réfère à l’étymologie, “enseigner” signifie “pointer des signes”. Autrement dit, être celui qui permet à l’élève de découvrir par lui-même, en ne faisant que donner des indications. C’est différent de “pédagogue”, “celui qui accompagne”. Bref, pour bien introduire quelqu’un à un art, pas besoin d’être un expert. L’approfondissement c’est encore autre chose.
    J’ajoute que certains champions sont de mauvais enseignants.

    – Sport, passion et argent sont compatibles. C’est une question d’équilibre entre les trois : il ne faut pas qu’un des éléments dévore les autres, ou qu’un des éléments se retrouve dévoré par les deux autres.

    – Les Kettlebells m’intéressent pour l’apprentissage de la maîtrise d’un corps unifié, dont tous les muscles travaillent en coordination.

  • bonjour a tous, selon moi tout ceci est gueguerre commerciale,
    pour ma part j’ai découvert les kettlebell grâce aux 2 sites de greg, greggot et francekettlebell, par la suite je me suis documenté ailleurs j’ai regardé encore et encore les vidéos de pavel tsatsouline, de steve cotter, de fedor fuglev, d’ivan denisov et valery fedorenko ainsi que celles de messieurs ilika, simao et dogman.
    Pour aller encore plus loin j’ai même acheté le livre sur les kettlebell de jerome le banner.

    Ce que j’ai remarqué après tout ca c’est que AUCUN n’as la meme technique,bien sur il ya l’ecole girevoy et la “hardstyle” quoi qu’il en soit même entre girevik la technique change messieurs fuglev et denisov ne pratique pas de la même manière qu’ oleh ilika pourtant les 3 sont de monstre dans le girevoy sport.

    Pour moi la bonne philosophie a avoir est celle de steve cotter qui a dit : il n’y a pas une seule et unique ou meilleure technique, il faut trouver celle qui s’adapte a votre morphologie et SURTOUT celle qui vous permet de vous entrainez avec securité.

    Au lieu de vous bouffez le nez vous devriez œuvrez ensemble dans un même but : promouvoir cet outil incroyable!!

    La seule chose qui fait un bon prof c’est d’être un bon pédagogue et de viser l’excellence pour ses élèves.

  • Complètement en accord avec toi Guillaume! juste pour info STEVE COTTER et l’éléve de OLEH ILIKA .
    J’ai rencontré les deux personnages et je sais de quoi je parle.
    La securité et le suivi constant et le plus important que se soit avec une kb pour du fitness ou en gs.

  • Salut,

    ” Faut-il être un champion ou un compétiteur pour enseigner ?”

    Selon moi, c’est une hérésie. Pour enseigner il faut être avant tout pédagogue c’est-à-dire être passionné et savoir transmettre, savoir donner envie d’apprendre. Dans le domaine sportif, c’est la même chose. Avoir été champion (pratique du sport au plus haut niveau) peut être utile (dans le cadre d’une expérience bien spécifique, celle du haut niveau) dans le cadre d’un enseignement à des athlètes qui abordent le haut niveau (cela se fait, dans certaines structures). Tenter de placer devant de jeunes enfants un compétiteur de haut niveau pour leur apprendre les bases et leur donner envie est loin d’être gagné d’avance. Beaucoup de facteurs entrent en jeu et la réponse à cette question ne peut pas être “oui ou non”, c’est beaucoup plus complexe me semble-t’il.

    Sport, passion et argent sont-ils incompatibles ?

    Quelquesoit le domaine, si on est passionné et que l’on peut vivre de cette passion alors c’est le bonheur. Donc dans l’absolu, pas d’incompatibilité à mon sens.

    Les Kettlebells vous intéressent-elles et si oui dans quel but ?

    J’ai découvert les KB il y a peu de temps. J’en ai acheté quelques-unes afin de démarrer une autre forme de prépa physique (judo). Cela me semble intéressant mais il est vrai que les techniques me paraissent plus compliquées à intégrer que les gestes de muscu classiques. J’en suis vraiment au tout début et les vidéos et conseils de greg m’ont été très utiles pour démarrer. Je ne suis pas spécialiste de la prépa physique, je fait donc tout cela un peu au feeling et les sites de greg sont un précieux atout. Je pense quand qu’un coach est cependant nécessaire pour démarrer la pratique des KB.

    En tout cas merci à lui pour le partage de son expérience et la mise à disposition de routines qui m’ont permis d’acquérir un peu plus de condition physique.

  • Juste un petit commentaire de soutient à greg.
    À titre personnel j’ai toujours trouvé les démarches de greg assez intéressante en terme de préparation physique.
    Je trouve tous les commentaires de critiques récents assez déplorables. En soi la critique peut-être utile si elle est faite de façon constructive. Mais là ça tourne vraiment au ridicule le plus total quand c’est fait dans le seul but de pourrir le site.

    D’ailleurs greg je te trouve un peu trop généreux de les laisser… avec une mentalité aussi basse il n’y a pas grand chose que tu puisses discuter !

  • Avant de répondre aux questions de fin d’article, je voudrais préciser que je ne connaissais pas du tout les kettlebells, en flânant sur un site de musculation j’ai lu “Kettlebell, un outil idéal pour le renforcement musculaire”. De fil en aiguille je suis tombé sur le site France Kettelbell qui, m’as fait découvrir ce fameux outil, je me suis procurer des Forkett et grâce aux vidéos et conseils de Greg je peux dire que je suis loin d’être déçus. Donc merci Greg!

    -Faut-il être un champion ou un compétiteur pour enseigner ?

    Pas du tout, on peut être performant dans une discipline, être un champion, avoir du talent… Mais n’avoir aucune pédagogie adaptée aux débutants

    -Sport, passion et argent sont-ils incompatibles ?

    En aucun cas! Pourquoi devrions nous avoir honte de vivre de notre passion? C’est la combinaison parfaite.

    -Les Kettlebells vous intéressent-elles et si oui dans quel but ?

    Je continue à découvrir avec bonheur, on n’a pas le temps de s’ennuyer, il y a toujours une masse et une combinaison d’exercices plus intéressants les uns que les autres, on a vraiment le sentiment de travailler concrètement et utilement. Personnellement j’utilise les kettebells pour le cardio, pour éviter la perte musculaire et aussi pour me débarrasser des graisses excédentaires et je suis pleinement satisfait.

  • Bonjour,

    Greg, en toute franchise, je ne sais pas si on peut tout allier (passion, argent…), s’il faut être champion pour enseigner, mais oui, les kettlebel m’intéressent.
    Ce que je sais en revanche, c’est qu’apres avoir décidé de faire du sport, je ne voulais pas retourner a la boxe en Mai, apres deux ans de clopes-bieres-kebabs, pour me faire rosser par des petits de 17 ans afutés comme des rasoirs, donc j’ai décidé de me remplumer seul, pour y retourner ensuite.
    Et tes videos me l’ont permis : j’ai bénéficié d’un concentré de ta passion, de ce que tu as essayé et testé, ce qui t’a plus ou pas. J’aurais sans doutes appris les même choses avec le même investissement, mais voilà : j’ai un autre taff, moins de passion sur ce sujet et j’avais besoin de ce “concentré” et de cette variété, courrir et faire des pompes est quant même bien rébarbatif et incomplet, on se lasse et on lâche.
    Donc champion du monde ou pas, peu importe, grâce en partie à toi, mon crochet du gauche et au top, mon cardio progresse grâce à tes exercices et ma boxe et ma santée vont s’en sortir grandies.
    Et si cela dérange certains, bof, ils n’avaient qu’à prendre ce marché, investir au bon moment, avoir la bonne communication et surtout avoir le courage d’entreprendre. Et si tu fais du fric : fais en plus, tu bosses bien, c’est justice!

    Merci donc, vis de ta passion, tu participe à nourrir la nôtre.

    PS : un champion de boxe est toujours un excelent boxeur, mais n’est pas forcément un bon pédagogue. Moi pour apprendre, j’ai besoin d’un pédagogue qui boxe, un boxeur, c’est bien pour boxer, quand tu sais deja bien boxer!

  • Pour un powerlifter de plus de 140kg(SHW) deja de niveau consequent…et halterophile de niveau moyen? Puisje m ameliorer avec des kettlebells..( jai essaye a 20kg ils me paraissent assez lourds….moi qui leve plus de 340 de terre et jette 200kg des supports…)

  • Moi je pratique le karaté Shotokan et je l’enseigne depuis plus de 5 ans, sans diplôme, bénévolement et sans avoir été champion de quoi que se soit avant.
    Il faut juste, il me semble, montrer sa passion aux autre élèves et professeurs, et leur inspirer confiance dans ce qu’on leur enseigne, le respect de leur part vient naturellement. Je ne pense pas non plus que sport passion et argent soit incompatible, mais il faut être humble dans sa démarche.
    Les kettlebells n’intéresse afin de perfectionner mes mouvements dans la pratique du karaté (katas), ayant une musculature un peu légère 1.60m pour 50kilos ( vous voyez ce que je veux dire)
    merci pour cette article.

  • Bonsoir France Kettle bell,
    Je suis intéressé par la kettle.
    Je suis assis bien longtemps dans mon fauteuil devant mes écrans.
    Un jour me sentant tendu, je prends ma tesnsion artérielle, elle était trop haute, j’ai pris ma kettle que j’avais acheté chez Decathlon, et j’ai fait une série de 10 tractions devant moi, tranquillement, mais sérieusement.
    La tension artérielle était redevenu normal.
    Je pense que pour moi, pour améliorer ma forme physique se seiat bien d’avoir un programme simple et “doux”.
    Je ne suis pas du tout sportif.
    Merci pour votre article
    Cordialement
    IdesbaldesDunes

  • >